Passer un week-end dans la region de Porto

Porto

Un week-end à Porto

Conseils aux Voyageurs » Un week-end à Porto
 

Un week-end à Porto  ? Si vous ne savez pas que faire, voici quelques conseils pour passer un week-end dans Porto

 
 

 

UN WEEK-END À PORTO 

 

 

Le Portugal est un pays voisin et de nombreux liens existent entre ce dernier et la France : une importante migration dans les années 70, et de nombreux binationaux fiers de leur double origine.

   Porto_foto1_shutterstock_148234274

J’ai eu l’opportunité de passer un week-end l’année dernière dans la région de Porto. Un ami, fruit d’un mariage entre une portugaise et un français, m’a invité avec quelques amis à passer quelques jours dans la maison de sa famille.

Pour nous y rendre un vendredi soir, nous avons d’abord utilisé le Kombi wolkswagen d’un de nos amis afin de partir tous dans le même véhicule et économiser sur l’essence et les péages.

A cinq dans le véhicule, nous avons sillonné le sud-ouest de la France pour passer en Espagne au niveau du Pays Basque et traverser cette dernière pour rentrer dans la partie nord du Portugal.

Arrivés au Portugal, nous nous sommes dirigés tranquillement vers la région de Porto, où nous attendait une charmante maison restaurée.

Après avoir dormi un certain nombre d’heure, nous avons décidé de partir en direction de Porto pour nous sustenter.

Sur les conseils de sa famille, notre ami nous a proposé de nous rendre dans un restaurant connu et apprécié des habitants de Porto, la Taberna do Carregal. Pour un prix raisonnable, nous avons pu déguster cabillaud, rôti et lamproie. Une adresse que je recommande fortement à tous les Français de passage à Porto.

  Porto_foto2_shutterstock_237246163

Après le repas et un bon café, nous sommes partis faire le tour de quelques attractions touristiques de la ville. La cathédrale de Porto a été notre première étape. Imposante de par son côté « forteresse », la cathédrale arbore un magnifique style roman du XIIe siècle. 

Elle présente également un cloitre décoré d’ « azulejos », la grande spécialité ornementale du Portugal.

L’ « azulejo » est constitué d’un ensemble de carreaux de faïence décorés de motifs géométriques ou figuratifs. Il se retrouve principalement au Portugal et dans le sud de l’Espagne.

  Porto_foto3_shutterstock_93287080 (1)

Subjugués par ces motifs ornementaux, nous sommes partis vers la gare de Porto-São Bento, une autre magnifique preuve de cet art tant particulier du Portugal.

Elle se trouve au centre-ville et constitue un bâtiment imposant. Les azulejos présents représentent des scènes folkloriques du nord du Portugal ainsi que des faits historiques.

Notre ami, encore une fois sur les conseils avisés de sa famille, nous a ensuite conduits vers un café pittoresque et fameux de la ville : le café Guarany, du nom du peuple indigène du Paraguay.

Le café, toujours situé au centre de la ville, et plus précisément sur l’Avenue Dos Aliados, est une sommité de la vie locale depuis les années trente. Décoré de mosaïques et de peintures, représentant la vie quotidienne des indiens Guaranis, ce café possède un caractère fort et propre qui en fait toute son originalité.

Je le recommande personnellement pour cette ambiance particulière et dépaysante

shutterstock_132707981

Après cette première excursion dans la ville de Porto, nous avons décidé de rentrer dans notre demeure de villégiature afin de nous reposer de cette journée, riche en découvertes.

Le dimanche matin, nous nous réveillons avec l’envie de découvrir une autre facette de Porto. Une facette plus sportive et festive, symbolisée par le stade do Dragão, enceinte mythique du FC Porto, double vainqueur de la Ligue des Champions européenne – Monaco s’en souvient encore… Le stade do Dragão remplace l’ancien stade Das Antas depuis le début des années 2000. Il dispose d’environ 50.000 places et répond à tous les critères actuels de l’UEFA en termes de sécurité et d’écologie.

Pour le visiter, il faut se rendre aux horaires indiqués au préalable par le club. Ils peuvent changer selon la saison et les obligations de ce dernier. Pour un tarif de 15 euro, vous pouvez visiter le musée ainsi que le stade. Si vous avez la chance d’être socio du club, vous pourrez y avoir accès pour la somme de 10 euro.

Porto_foto5_shutterstock_111352862 (1)

Suite à cette visite sportive et à de nombreuses photos, il était déjà presque l’heure de repartir vers notre chère patrie.

Néanmoins, le trajet ne pouvait être fait le ventre vide et un restaurant, recommandé par la famille de notre ami (encore !) appelait nos estomacs en mal de nourriture. Le Majestic Café, le café le plus célèbre de la ville, où l’élite intellectuelle et artistique a l’habitude de se retrouver, est également un lieu pour se restaurer.

Ce que nous avons fait de fort belle manière dans une ambiance racontant l’histoire de la ville, du début du XXe siècle jusqu’à nos jours. Le début d’après-midi pointant son nez, nous n’avons pas eu d’autre solution que de partir et de quitter cette ravissante région de Porto… pour un très long trajet jusqu’au cœur de la nuit. Porto et ses environs ont été pour nous une découverte rafraichissante et agréable, dans un pays

 

© Article rédigé par le blogueur de voyage Sébastien Geoffroy.